Un des principes de l’Ayurveda est d’activer la bonne circulation énergétique dans l’ensemble du corps, et cela quotidiennement, afin de toujours garder énergie et vitalité, et permettre ainsi à l’organisme de se protéger des attaques extérieures.
Pour cela l’Ayurveda préconise le yoga, la méditation, et bien sûr les massages.
Les massages ayurvédiques ont tous pour but de disperser les toxines et de les drainer hors du corps, ceci afin de rééquilibrer les chakras et permettre à l’énergie de circuler librement à travers ces derniers. Le corps est enfin libérer de ses toxines qui obstruent toute circulation, et retrouve alors forme et tonus.
En Ayurveda, il est important de les combiner avec des exercices de souffle et de corps pour cultiver un niveau optimal d’énergie dans le corps.

Les massages Ayurvédiques

Énergisant :

Abhyanga : massage Ayurvédique qui, par un drainage des toxines hors du corps, calme le système nerveux et rajeunit la peau. Il procure ainsi jeunesse et longévité tout en relaxant le corps et l’esprit.

Ce massage s’effectue à une, ou deux techniciennes travaillant en synchronisation.

Le massage Abhyanga à quatre mains est un véritable concerto sur votre corps. Les deux techniciennes vous massent en symétrie par mouvements synchronisés, ce qui procure à l’être une sensation de plénitude bienfaisante.

 

Équilibrant :

Marma therapy : les marma sont des points énergétiques à la surface du corps, d’où l’énergie est collectée. Ils sont connectés aux différents organes et tissus du corps.
La stimulation des marma aide à libérer les blocages énergétiques du corps dus aux stress émotionnels, et permet ainsi à l’énergie de circuler.

 

Harmonisant :

Shirodhara : pratiqué sur les points énergétiques de la tête, ce massage est réalisé avec un mince filet d’huile diffusée en permanence sur le front. Il stimule nos facultés cognitives et apporte au corps un état de calme et d’harmonie. Shirodhara est particulièrement apprécié en Inde car il rééquilibre les trois dosha.

Ayurveda

L’Ayurveda est un système holistique de médecine en Inde, où il est largement pratiqué. Le mot Ayurveda est un terme signifiant « science de la vie ». Ayu signifie vie ou vivre au quotidien, et veda signifie savoir.

L’Ayurveda fut tout d’abord consignée dans les vedas, la plus ancienne littérature du monde. Ce système de sante est pratiqué quotidiennement en Inde, depuis plus de cinq mille ans.
Les vedas enseignent que l’homme est un microcosme, un univers en lui-même, à l’image de son environnement extérieur, le macrocosme. Son existence individuelle est indivisible de la manifestation cosmique globale.
C’est pourquoi l’Ayurveda prend en compte la relation étroite entre l’individu et les énergies extérieures, entre le microcosme et le macrocosme, dans sa compréhension de la santé.

Les cinq éléments
L’homme, microcosme de la nature, a en lui les cinq éléments fondamentaux présents dans toute matière, que sont l’Ether, l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre.
Il y a dans le corps humain de nombreux espaces qui sont la manifestation de l’élément Ether ;
L’Air est l’énergie de mouvement, autrement dit tout ce qui exprime du mouvement dans le corps est manifestation de l’Air ;
La source du feu, troisième élément, et la lumière du système solaire est le soleil. Dans le corps, la source du feu est le métabolisme ;
L’eau est le quatrième élément important du corps : elle est vitale au bon fonctionnement des tissus, des organes, et des divers systèmes corporels. L’eau corporelle est appelée en Ayurveda l’eau de la vie ;
La terre est le cinquième et dernier élément du cosmos présent dans le microcosme. Dans le corps, la stabilité et la solidité de la terre se traduit dans les os, les cartilages, les ongles, muscles etc.

Les tridosha
L’Ether, l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre, les cinq éléments de base, se manifestent dans le corps humain en tant que trois principes fondamentaux, ou humeurs, que sont les tridosha.
Ainsi, Vata est la manifestation des éléments Ether et Air.
Pitta, principe du feu est la manifestation des éléments Eau et Feu.
Kapha, humeur corporelle de l’eau, est la manifestation des éléments Terre et Eau.
Ces trois humeurs –Vata-Pitta-Kapha – gouvernent toutes les fonctions biologiques, psychologiques et physiopathologiques du corps, de l’esprit et de la conscience. C’est pourquoi l’équilibre des tridosha est nécessaire à la santé.
En Ayurveda chaque individu est une combinaison des tridosha, présents et agissants en lui en synergie, avec une tendance prédominante pour un dosha, voire davantage.

L’équilibre des énergies
Au cours de la vie, il y a une interaction incessante entre le microcosme que représente notre corps et le macrocosme, notre environnement extérieur.
C’est pourquoi un des principes de base de l’Ayurveda stipule qu’il faut établir l’équilibre des énergies internes de façon quotidienne, en modifiant son alimentation en fonction de sa constitution énergétique personnelle, et en activant la bonne circulation énergétique dans le corps via les massages, le yoga, la méditation… afin de contrecarrer les changements de l’environnement extérieur.