Les massages Tuina

Rééquilibrant :

Yin Yang : massage Tuina pratiqué sur l’ensemble des points énergétiques du corps. Toutes les tensions profondes se délient, libérant alors le corps de ses blocages énergétiques, qu’ils soient récents ou anciens.

Ce massage s’effectue à une, ou deux techniciennes travaillant en synchronisation.

Le massage Yin Yang à quatre mains est source de profond bien-être. Le mental n’a pas le temps de se concentrer sur les quatre mains qui parcourent le corps ce qui l’amène à lâcher prise rapidement, oubliant ses appréhensions (toute zone douloureuse implique une certaine appréhension du corps qui cherchera naturellement à la protéger de l’extérieur en contractant les muscles de surface).
Les techniciennes peuvent alors très vite travailler sur les tensions profondes et permettre à l’organisme de retrouver une circulation énergétique fluide.

Relaxant :

Tuina du dos : stimulation des points énergétiques du dos, visant à le libérer des tensions énergétiques et musculaires, tout en énergisant le corps. Idéal pour tous les maux de dos.

Drainant :

Tuina des jambes : drainante et tonifiante, cette technique favorise la circulation des liquides organiques dans le bas du corps, et permet aux jambes de retrouver légèreté et tonicité.

Lifting :

Tuina du visage : massage énergétique chinois qui stimule la circulation du sang et favorise l’écoulement de la lymphe, accélérant l’élimination des toxines. Entrepris régulièrement, il contribue à ralentir le vieillissement de la peau.

Amincissant :

Tuina du ventre : pratiqué fréquemment, ce massage énergétique rééquilibre les fonctions digestives de l’organisme. Ainsi, il convient tant aux personnes désireuse de perdre du poids, qu’aux personnes désireuses d’en prendre !

Réflexologie plantaire

Massage pratiqué sur les zones réflexes des pieds. Il libère tout le corps de ses toxines. En massant ces points réflexes très localisés on entraine une action stimulante sur tous les organes. Les séances de réflexologie ont pour principal objectif l’amélioration de la circulation sanguine, lymphatique et énergétique ainsi que l’élimination des déchets organiques. Ce massage vous permet de vivre une expérience agréable et très relaxante.

La Médecine Traditionnelle Chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est un système de santé basé sur l’énergétique. Cette connaissance en la matière relève d’expériences théoriques et cliniques vieilles de l’époque du Nei Jing, à la naissance même de la MTC, il y a plus de trois mille ans…
Elle est aujourd’hui encore pratiquée quotidiennement en Chine, et se répand de plus en plus à travers le monde entier.
Les chinois nous disent : « On n’est pas malade parce qu’on a une maladie, mais on a une maladie parce qu’on est malade ». Autrement dit, les maladies apparaissent lorsqu’un déséquilibre énergétique se crée chez l’Homme, et par là même, toute douleur résulte d’un blocage énergétique…
.
Le QI
Le fondement de cette pensée est basé sur l’énergie : tout est résonnance. Cette énergie primordiale est appelé Qi.
En Occident, on associera toujours l’énergie à un adjectif qualificatif : énergie nucléaire, hydraulique, etc. En Orient, tout est énergie. Dans le domaine concret comme subtil. Tout est énergie, et ensuite cette énergie se qualifie (la physique cantique ne dit rien d’autre : la matière elle-même est énergie, une énergie condensée).
Il n’y a donc pas d’opposition entre matière et énergie. C’est pourquoi cette médecine ne dissocie pas le corps de l’esprit ; il n’y a ni dualité, ni séparation. C’est une approche globale de l’être humain.

Yin et Yang
Selon la pensée Asiatique, tout dans l’univers est Qi. Et de ce Qi apparait deux polarités qu’on appelle le yin et le yang : tout dans l’univers peut se classer dans deux catégories, soit dans le yin (énergie plutôt obscure, immobile, féminine, froide ; la terre), soit dans le yang (énergie plutôt lumineuse, dynamique, masculine, chaude ; le ciel). Ces polarités yin/yang s’opposent théoriquement mais en réalité ne peuvent exister l’une sans l’autre… les opposés sont complémentaires !
Toute vie est rendue possible par l’interaction constante de ces deux énergies… et c’est pourquoi nous retrouvons sans cesse dans notre environnement extérieur les signes de grands mouvements d’énergies yin/yang. Il faut bien, par exemple, que le QI yang du ciel descende tandis que le QI yin de la terre monte : lorsqu’il fait chaud la vapeur d’eau monte et par là même l’énergie de la terre monte, et quand il pleut c’est l’énergie du ciel qui descend.

L’Homme, un microcosme
Les chinois disent de l’Homme qu’il est un microcosme à l’image du macrocosme qui l’entoure.
Le corps humain possède soixante milliard de cellules. C’est donc un véritable microcosme. Une poussière, et paradoxalement un petit univers… et l’énergie va circuler en lui  comme elle circule dans le macrocosme, l’univers qui l’entoure. Autrement dit, le mouvement perpétuel du ciel et de la terre a sa résonnance chez l’être humain. L’Homme se situe entre ciel et terre.

Les mouvements de l’énergie
Tout est Qi. Le Qi anime la vie. Cette énergie qui structure le macrocosme se retrouve dans notre microcosme : fournit de l’énergie aux organes, réchauffe le corps…  Et a besoin de circuler pour que vie soit possible ! Cette circulation d’énergie est concrétisée par des mouvements de montée/descente, et d’entrée/sortie (on remarque qu’il s’agit toujours là de couples d’opposés –qui en réalité sont complémentaires). Nous retrouvons ces flux de montée/descente dans le souffle, par exemple, et d’entrée/sortie via l’alimentation…
La circulation de l’énergie est le fondement de la bonne santé chez l’individu.
Pour l’individu il faudra donc que le Qi interne circule de façon fluide dans l’ensemble du corps pour que la maladie ne puisse arriver. Les chinois entreprennent donc une médecine qui se veut être une médecine préventive, car elle promut l’énergie de chacun grâce à l’alimentation (qui est la première des médecines), à ses nombreuses techniques de traitements (les massages Tuina, l’acupuncture, la moxibustion, la thérapie par ventouses, ou encore la pharmacopée...) et bien sûr les arts martiaux (notamment le Qi gong), qui permettent une circulation optimale de l’énergie dans le corps.
Pour les chinois, la Grande médecine sera celle qui prévient les maladies, et la petite médecine celle qui les soignent. D’ailleurs, traditionnellement, un médecin chinois compétent était reconnu par le nombre de ses patients en cabinet : moins il en avait et plus il était compétent : car l’alimentation et l’hygiène de vie qu’il préconisait à ses patients suffisaient pour que ceux-ci ne soient jamais malades. Si bien que lorsque l’un de ses patients venait le voir réellement malade, la consultation se devait d’être gratuite puisque la compétence même du docteur était remise en cause !

Les méridiens énergétiques
En MTC, la circulation énergétique à travers le corps humain a fait l’objet d’un véritable travail et engagement scientifique. Les chinois ont ainsi défini tout un système de réseaux d’animation, dans lesquels des « méridiens » énergétiques (canaux énergétiques distribuant énergie, sang et liquides organiques dans les organes/entrailles)  parcourent l’ensemble de l’organisme humain afin de distribuer le Qi et donner vie au corps.
Ainsi, le médecin chinois rétablira la bonne énergie du corps en agissant sur ces réseaux d’animations. Ce sont sur les méridiens énergétiques que se trouvent la plupart des points d’acupuncture, points de concentration d’énergie qui sont utilisés dans le cadre d’un traitement en MTC.